Comment débloquer son diaphragme quand on est stressé ?

Face à un choc nerveux ou physique ou une agression extérieure brusque, la tension nerveuse d’un individu peut augmenter jusqu’à en devenir excessive.

Cela le plonge dans un état réactionnel qu’est le stress.

Ce dernier peut devenir une pathologie lorsqu’il est chronique et a de nombreux incidents sur l’organisme notamment sur le diaphragme.

Comment débloquer son diaphragme quand on est stressé

Au vu de tout ceci, il est important de savoir l’attitude à adopter pour débloquer son diaphragme quand on est stressé.

NOTE : visionnez aussi l’atelier vidéo gratuit très intéressant sur ce site https://www.debloquer-diaphragme.com/ !

Le diaphragme : le principal muscle de la respiration

Le stress est une situation courante.

Il peut être vu comme un ensemble de réactions biologiques (physiques et physiologiques) de l’individu lorsqu’il fait face à certaines situations.

Cependant, les attitudes sont différentes et peuvent varier selon les organismes et selon les individus.

Le stress peut aussi être source de complications de la santé.

Il faut quand même noter que la plupart des personnes qui en souffrent éprouvent des difficultés à respirer normalement.

Ainsi, pendant les périodes de stress, le diaphragme, qui est le principal muscle de la respiration, est soumis à une haute tension.

Ce qui généralement entraîne son blocage.

Situé juste sous les poumons, il permet le processus de respiration notamment l’inspiration et l’expiration.

C’est grâce à ce muscle que l’air entre dans les poumons et se vide.

Étant très sensible au stress, le diaphragme y réagit donc en se tendant ou en se bloquant.

Bien évidemment, sans la respiration l’individu ne peut pas vivre.

Il est donc primordial de savoir débloquer son diaphragme en situation de stress.

Déblocage du diaphragme : une bonne respiration pour lutter contre

Comme souligné tantôt, le stress rend la respiration difficile et laborieuse.

Il existe ainsi différentes techniques qui permettent de se libérer d’un diaphragme bloqué et de retrouver enfin le calme.

D’abord, se mettre aux séances de respiration est une bonne initiative très conseillée.

Pendant ces dernières, l’individu réapprend à respirer correctement, de la bonne manière.

Grâce à des respirations profondes et complètes, ponctuées de petites pauses, vous arriverez à libérer progressivement le diaphragme bloqué.

Ces exercices sont par ailleurs, un moyen efficace de lutter contre le stress.

En effet, elles sont relaxantes et permettent ainsi de libérer la tension nerveuse et physique accumulée.

Vous comprenez donc pourquoi respirer profondément aide à se calmer.

En outre, il existe une bonne alternative lorsque la respiration diaphragmatique n’est pas possible.

C’est la respiration abdominale qui facilite le déblocage du diaphragme.

Elle favorise l’utilisation du ventre et est très utilisée par les sportifs et musiciens pour économiser leur souffle.

L’ostéopathie : la méthode infaillible

Il est notoriété publique que l’ostéopathe est un spécialiste du diaphragme.

Pour rappel, l’ostéopathie est une thérapie basée sur des manipulations des os et des muscles.

L’expert a donc une parfaite maîtrise du fonctionnement du diaphragme.

Une solution efficace et durable contre le diaphragme bloqué!

Pendant les séances d’ostéopathie, des procédés manuels sont utilisés par l’ostéopathe pour détendre le diaphragme.

De ce fait, il utilise principalement les viscères, les tissus, les fasciae pour rendre au diaphragme sa souplesse d’origine.

L’ostéopathie favorise ainsi une plus grande amplitude respiratoire ainsi que la mobilité normale du diaphragme.

De même, il prescrit aussi des exercices spécifiques à faire pour une meilleure prise en charge.

D’ailleurs, l’astuce de la respiration abdominale est un procédé ostéopathique.

Cette technique consiste en un gonflement du ventre pendant l’inspiration et un relâchement lors de l’expiration.

Vous l’aurez compris, le blocage du diaphragme est un facteur de risques pour la santé de l’individu.

En entraînant des troubles de respiration, il condamne aussi tout l’organisme et l’esprit en entraînant un mauvais fonctionnement dû au manque d’oxygénation.

L’utilisation des techniques précitées pour mieux maîtriser son diaphragme sera donc d’une grande aide.


Articles connexes :

Comment calmer une toux asthmatique ?

Comment gérer son mental avec la méditation ?