Hypotension artérielle et fatigue : que faire ?

La baisse de la tension artérielle peut subvenir occasionnellement ou régulièrement.

En temps normal, l’organisme est capable de la corriger naturellement.

Toutefois, lorsque ce dérèglement se prolonge et s’accompagne de fatigue, il devient très inquiétant et exige de prendre des mesures régulatrices.

Hypotension artérielle et fatigue que faire

Découvrez comment réagir quand vous y êtes confrontés.

Conseils pratiques pour corriger l’hypotension

L’hypotension peut avoir plusieurs origines.

La majorité est souvent sans conséquence durable.

Cependant, il existe des mesures préventives.

Le système de régulation cardiovasculaire parvient à élever dans un court délai la pression artérielle en cas d’hypotension.

Il arrive néanmoins, que le système soit défaillant.

Toutefois, pour d’autres raisons, on peut aussi assister à un prolongement de la faible tension.

Dans ce cas, et dans l’immédiat, vous avez la possibilité d’adopter quelques comportements pour aider votre organisme à se remettre à la norme.

Notamment, il faut essayer de ne pas faire de brusques changements de posture.

Lorsque vous devrez changer entre une position couchée, assise ou debout, faites le lentement et progressivement.

Les risques d’étourdissement sont élevés quand vous ne respectez pas cette règle.

Après, augmentez considérablement votre consommation en eau.

Ajoutez à cela, une hausse raisonnable de consommation de sel.

Attention surtout à ne pas en abuser.

Votre système de régulation naturelle est conçu pour utiliser cet apport supplémentaire afin d’augmenter la volémie et d’élever ainsi la tension artérielle.

Certains aliments ayant la capacité de provoquer le rétrécissement des vaisseaux sanguins sont vivement recommandés.

Astuces pour faire un regain d’énergie

La fatigue peut être une conséquence de l’hypotension.

Ce n’est néanmoins pas toujours le cas.

En effet, elle peut être causée par une maladie sous-jacente.

Vous pouvez quand même essayer de booster votre énergie en espérant qu’elle soit seulement une baisse de régime.

Voici pour vous quelques recommandations.

Prenez des respirations profondes, lentes et vigoureuses.

Une bonne oxygénation du sang réduit les effets de la fatigue.

Augmentez aussi votre temps de sommeil.

Certains aliments très énergisants redonneront du tonus à vos muscles, la rhodiole par exemple.

Elle stimule en effet la synthèse de substances naturelles anti-fatigues.

L’ortie très riche en vitamine permet de revigorer les muscles et de tonifier les articulations.

Préparez aussi une tisane à base de romarin.

Elle fait disparaître efficacement la fatigue grâce à une richesse en substances actives.

Symptômes qui nécessitent de consulter un médecin

Lorsque vos symptômes sont quand même persistants, c’est possible qu’une maladie en soit la cause.

D’autres manifestations peuvent aussi s’y ajouter.

Dans ces deux cas, vous devez consulter un médecin.

Les examens permettront de connaître la cause de votre hypotension et de la fatigue que vous ressentez.

Une selle contenant du sang, un évanouissement ou des troubles de la concentration sont entre autres des raisons pour lesquelles vous devez vous faire suivre.

À ceux-là s’ajoutent d’éventuels troubles de la vision, des nausées et un fort ressentiment de faiblesse.

Le médecin essayera de connaître la cause de votre fatigue.

Elle peut être due à un manque de sommeil, une dépression ou une période d’activité intense.

Une anémie aura aussi le même effet ainsi qu’une infection.

Le traitement adéquat vous sera administré par le médecin dès lors que la cause exacte des symptômes sera diagnostiquée.

Traitements à suivre

Parfois, le soin consiste juste à modifier certains comportements quotidiens.

S’il s’agit des symptômes d’une maladie, le traitement sera celui de la pathologie en question.

Toutefois, on peut y associer des médicaments hypertenseurs.

Il en existe deux catégories à savoir :

  • les médicaments qui agissent sur le système nerveux ;
  • et les médicaments qui agissent sur le volume de sang qui circule dans les vaisseaux.

Une association modérée de vasoconstricteur peut se faire au traitement.

Les vasoconstricteurs permettent de réduire le diamètre des vaisseaux pour augmenter la pression exercée par le sang.

Pour traiter le symptôme de fatigue, des prises de remontants vous seront prescrites.

L’hypertension et la fatigue sont intimement liées.

Il est souvent difficile d’identifier laquelle est la conséquence de l’autre.

Vous trouverez donc plus d’infos sur groupe-uneo.fr ou encore sur un site spécialisé comme hypotension-solution.fr !


Articles connexes :

Jeûne intermittent et sportif de haut niveau : est-ce compatible ?

Comment soigner une tendinite de Quervain naturellement ?