Quels sont les symptômes quand le candida albicans meurt ?

Le candida albicans est la plus connue et la plus importante espèce de levure de la famille Candida.

À l’état naturel, on le retrouve dans les muqueuses de l’Homme.

Il n’entraîne pas de maladies, sauf lorsqu’il prolifère et commence à causer des désagréments au sujet.

Quels sont les symptômes quand le candida albicans meurt

À ce moment, certains traitements arrivent à l’éliminer, mais lorsqu’il meurt, il devient la source de bien d’autres infections.

Découvrons les symptômes qui font leur apparition lorsque le candida albicans meurt.

Les manifestations de la mort du candida albicans

Le candida albicans est considéré comme l’ennemi des profondeurs (vous aurez plus d’infos sur naturamundi.com).

Lorsque le traitement d’une affection conduit à sa mort, une réaction métabolique se produit immédiatement.

Celle-ci libère dans votre organisme plus de 70 toxines, les unes aussi dangereuses que les autres.

Non seulement vous vous sentirez mal à l’aise dans votre peau, mais les symptômes s’étant manifestés avant la mort de cette levure ne feront que s’aggraver. En effet, la mort de ce champignon engendre une inflammation temporaire de certains organes. Qu’il s’agisse de vos reins, de votre foie, de vos glandes surrénales, etc., aucune partie de votre organisme n’est épargnée.

Un sentiment très accentué de déprime naîtra alors en vous.

Cela est causé par la circulation dans votre sang de produits chimiques comme la gliotoxine, l’acétaldéhyde, les cytokines et d’autres protéines nuisibles.

Dans le jargon médical, cette réaction est appelée réaction d’Herxheimer.

Elle survient également lors d’infections à levures d’un autre type et lors du traitement de certaines affections.

Les autres manifestations auxquelles vous pourrez faire face sont :

  • une altération de vos fonctions cérébrales ;
  • des maux de tête pouvant rapidement se transformer en céphalées ;
  • de la fatigue, de l’anxiété et de l’irritabilité ;
  • des désagréments digestifs tels que les ballonnements, la constipation, les diarrhées, les nausées et les gaz ;
  • une modification de vos selles ;
  • des douleurs musculaires et des frissons ;
  • de la fièvre, une forte transpiration et des étourdissements.

Les symptômes pourraient aussi se manifester sur votre peau à travers des démangeaisons et des éruptions cutanées.

Des problèmes pulmonaires et respiratoires pourraient aussi survenir sous la forme de congestions nasales, d’infections des sinus et des maux de gorge.

Que faire en cas de mort du candida albicans ?

La principale solution est de changer de régime alimentaire, mais pas de façon radicale.

Vous devrez procéder progressivement.

Vous devriez alors vous séparer peu à peu des glucides et des sucres.

Votre régime alimentaire devra désormais être sain et équilibré.

Si vous preniez des antifongiques et des antibiotiques à forte dose, tâchez de réduire le dosage afin de diminuer considérablement la quantité de toxines qui seront libérées dans votre corps.

Ceci doit toutefois se faire avec l’accord de votre médecin.

Vous pourrez aussi essayer d’adopter un régime spécial candida albicans.

L’autre solution serait de continuer à consommer des aliments adaptés.

Ne tentez en aucun cas de revenir à vos anciennes habitudes alimentaires.

Ne délaissez pas non plus les fibres végétales et les protéines.

Limitez autant que faire se peut les aliments qui contribuent au développement du candida albicans.

Il s’agit des fruits, de la farine, des céréales, de l’alcool et du sucre raffiné.

Par ailleurs, prenez des compléments alimentaires et des suppléments pour soutenir votre système immunitaire.

Ce sont principalement les probiotiques, la vitamine C, le magnésium et l’ail.

Vous pourrez aussi consommer du chardon-Marie, de l’argile bentonite, des plantes adaptogènes et des oméga 3.

La curcumine, le molybdène, la quercétine et l’ecklonia cava pourraient également vous aider.

Enfin, réduisez votre exposition au stress et aux toxines en vous détendant, en vous reposant puis en dormant suffisamment.

Accélérez le processus de guérison et de bien-être en faisant usage des huiles essentielles comme l’huile de tea tree ou celle de lavande vraie.

N’oubliez pas de surveiller votre corps et de faire attention au moindre effet indésirable.

Plus d’infos sur le candida sur le site candidose.info !


Articles connexes :

Nettoyage énergétique à distance pour récupérer après le sport ?

Jeûne intermittent et sportif de haut niveau : est-ce compatible ?